mar 15

La horde du contrevent« Imaginez une Terre poncée, avec en son centre une bande de cinq mille kilomètres de large et sur ses franges un miroir de glace à peine rayable, inhabité. Imaginez qu’un vent féroce en rince la surface. Que les villages qui s’y sont accrochés, avec leurs maisons en goutte d’eau, les chars à voile qui la strient, les airpailleurs debout en plein flot, tous résistent. Imaginez qu’en Extrême-Aval ait été formé un bloc d’élite d’une vingtaine d’enfants aptes à remonter au cran, rafale en gueule, leur vie durant, le vent jusqu’à sa source, à ce jour jamais atteinte : l’Extrême-Amont.

Mon nom est Sov Strochnis, scribe. Mon nom est Caracole le troubadour et Oroshi Melicerte, aéromaître. Je m’appelle aussi Golgoth, traceur de la Horde, Arval l’éclaireur et parfois même Larco lorsque je braconne l’azur à la cage volante. Ensemble, nous formons la Horde du Contrevent. Il en a existé trente-trois en huit siècles, toutes infructueuses. Je vous parle au nom de la trente-quatrième : sans doute l’ultime. »

Quatrième de couverture:

Un groupe d’élite, formé dès l’enfance à faire face, part des confins d’une terre féroce, saignée de rafales, pour aller chercher l’origine du vent.

Musique du livreIls sont vingt-trois, un bloc, un nœud de courage : la Horde. Ils sont pilier, ailier, traceur, aéromaître et géomaître, feuleuse et sourcière, troubadour et scribe. Ils traversent leur monde debout, à pied, en quête d’un Extrême-Amont qui fuit devant eux comme un horizon fou. Expérience de lecture unique, La Horde du Contrevent est un livre-univers qui fond d’un même feu l’aventure et la poésie des parcours, le combat nu et la quête d’un sens profond du vivant qui unirait le mouvement et le lien.

Chaque mot résonne, claque, fuse : Alain Damasio joue de sa plume comme d’un pinceau, d’une caméra ou d’une arme… Chef-d’œuvre porté par un bouche-à-oreille rare, le roman a été logiquement récompensé par le Grand Prix de l’Imaginaire.

Alain Damasio écrit peu, par exigence. Son premier roman, « La Zone du Dehors », paru chez Cylibris, est réédité par La Volte.

L’avis de Poisson rouge
coeur30.gif

Un roman qui se lit de la même manière que les personnages « contrent » le vent de l’extrême-amont. Le chemin est long, parfois pénible, souvent déconcertant, mais le voyage n’en est que plus beau…

Le début du livre est vraiment déroutant, les informations n’arrivent que lentement, entraînant petit à petit le lecteur dans son monde unique. Le style d’écriture l’est aussi, mais il est parfaitement adapté à la narration très riche. Rajoutez à cela plus de 20 personnages, racontant chacun à tour de rôle leurs visions de l’histoire, avec leurs propres voix.

Je ne rentrerai par contre pas dans les détails de l’histoire, me contentant de vous parler de la forme, pour ne pas troubler votre plaisir de découverte…

Bref, un livre qui se laisse difficilement apprivoiser… mais qui le mérite amplement tant il est original, riche et passionnant. Une fois qu’on est lancé il est vraiment dur de s’arrêter…. mais pourquoi le voudrait on ?
:razz:

Sans aucun doute, l’un des meilleurs livres qu’il m’ait été donné de lire à ce jour…
Ce qui n’est pas peu dire, sachant que j’ai allègrement dévoré plus de mille ouvrages de SF et Fantasy à a ce jour, et que je suis plutôt du genre exigeant et critique.

A noter que la suite est en cours d’écriture (Cf site officiel).
Vous vous en douter, j’attends la suite avec une vive impatiente !

Liens divers
Lien Site officiel
Lien Fiche sur Noosfere

5 commentaires pour “La horde du contrevent”

  1. Poisson rouge a dit :

    A vos commentaires… :wink:

  2. Transhumain a dit :

    La Horde du contrevent : une œuvre fascinante de bout en bout. On en parle ici :

    Première partie : Lien
    Deuxième partie : Lien
    Troisième partie : Lien

    Mais la suite n’est pas en cours d’écriture. Son prochain roman, situé dans notre univers contemporain, s’intitulera Les Furtifs.

  3. Administrateur a dit :

    Merci pour ces infos :wink:

  4. Loom a dit :

    Bon, vu que ton topic en reste là, ça doit vouloir dire que le bouquin est nul… ?

  5. Loom a dit :

    MMMOUAHAHAHAH !

Wordpress Theme & Icons by N.Design Studio - Traduction by WordPress Tuto - Background by Mike Estrella - Modifications by Redfish
Statistiques - Login